Press "Enter" to skip to content

Critique du jeu Persona 5

Rares sont les jeux qui arrivent  à rivaliser avec les sensations que la série Persona apporte aux joueurs. La combinaison de jeu de rôle japonais, de simulation de rencontre et de roman visuel fait que la série soit parmi les premiers choix des fans de RPG. Persona 5 ne fait pas exception et plonge le jouer dans un univers attachant.

Un environnement incroyable

La première chose qui nous frappe à l’œil en jouant à Persona 5, c’est que tout est beau à voir. Les visuels colorés et parfois sombres des menus aux environnements de jeu  fournissent une subtilité à chaque détail. Les minutes d’animations rendent les aspects les plus banals du jeu beaucoup plus important. En parcourant les rues durant l’histoire, on est tout de suite absorbée par l’animation de la ville, les bruitages et les décors qui sont bien pensés. La musique de fond illustre bien chaque évènement clé de l’histoire.

Un gameplay unique

Persona 5 se concentre sur l’histoire des Phantom Thieves, un groupe d’adolescents lycéens qui ont le pouvoir d’utiliser leur être intérieur (Persona) pour  combattre des démons. Toute l’histoire se déroule au cours d’une année scolaire où les personnages auront à effectuer des activités et seront amenés à faire des rencontres intéressantes.

Le casting des personnages rencontrés sur Persona 5 est à la fois humoristique, sérieux et charmant. Le jeu est axé sur des sujets beaucoup plus sérieux et un important côté relationnel. Le joueur sera toujours en interaction avec des alliés et d’autres personnages afin de stimuler le niveau de relation. Ce qui permet de ne jamais s’ennuyer en jouant à Persona 5. Des fois, prendre le temps de discuter avec d’autres personnages permet de débloquer de nouvelles capacités pour le combat.

Des combats simples, mais profonds

Même s’il y les points de simulation obtenus en interagissant avec les autres personnages du jeu, Persona 5 reste un JRPG. Les combats sont simples, mais sont assez profonds pour toute personne qui désire vraiment explorer à fond le jeu.

Tout au long de l’histoire, on peut explorer différents donjons (palaces) dans lesquels on peut se battre avec les monstres et se lancer à la recherche de coffres et d’autres objets. Ces donjons sont vraiment créatifs avec des visuels différents les uns des autres. Et encore, on ne risque pas de s’ennuyer en visitant ces donjons.

Mais les palaces ne sont pas les seuls endroits où l’on peut explorer et combattre, car Persona 5 va encore plus loin et met en œuvre une autre zone appelée Mementos dans laquelle on a accès à  des quêtes secondaires qu’on peut effectuer tout au long de l’histoire principale.

Il y a beaucoup à apprécier sur Persona 5. Pendant la centaine d’heures qu’on passe à y jouer, on aura toujours des choses intéressantes à faire. La qualité du jeu est irréprochable avec les visuels et la bande sonore qui sont conçus délicatement. C’est un incontournable pour tout amateur de jeu de rôle ; et le jeu idéal pour démarrer pour toute personne qui n’a jamais joué à un JRPG.

Persona-5-critique

Comments are closed.