Press "Enter" to skip to content

Présentation du jeu de PS2 : Metal Gear Solid 3

Ce jeu de genre action et infiltration jouable en solo est édité par Konami. Sorti il y a une douzaine d’années, le titre plonge le joueur dans l’immensité du territoire russe afin de ramener un scientifique, pris en otage. Pour ce, il sera dans la peau de Naked scare.

Présentation de Metal gear solid 3

L’intrigue du titre se déroule dans les années 60. Le monde vient de sortir de la crise de Cuba lorsque Nikolai Sokolov, l’homme détenu par les Soviétiques vient de terminer une arme de destruction massive. Le désordre causé par la guerre froide va s’amplifier avec cette arme. En face de cette situation, le président américain commande le CIA de dénicher une solution afin d’éviter la dégénération du conflit. Et ce tout en libérant Sokolov. L’unité Fox, dirigé par Major zéro doit mener cette mission. La force de l’équipe repose sur Naked scare, un agent qui a plusieurs années d’expérience au sein de la CIA. Il aura pour mission l’infiltration dans le camp soviétique et le rapatriement du scientifique dans le plus grand silence. Mais il découvre bien vite que quelqu’un d’autre veut aussi mettre la main sur le scientifique.

Test du jeu Metal gear gold

Au cours de la mission, le joueur aurait à explorer les jungles, les montagnes, et les complexes militaires dans la peau de Snake. Ce faisant, il a un arsenal d’armes et de gadgets à sa disposition. Snake peut aussi avoir plusieurs tuniques pour éviter les risques d’être attrapé. Concernant maintenant le gameplay du titre. Force est de dire qu’avec la caméra, il offre un aspect un peu vieillot et lourd à gérer. Un aspect qui ne répond pas entièrement au principe d’infiltration qui est de passer sans être vu. On obtient même l’effet inverse qui est d’être visible sans rien voir. Et même si on arrive à bien profiter du pourcentage de visibilité en haut de l’écran et à bien choisir la position de l’héros par rapport au décor du jeu, le camouflage n’arrange pas vraiment le gameplay. Certes, les ennemis passent à côté sans qu’ils remarquent la présence de Snake, mais la perspective de vue est limitée. Heureusement que l’agent espion peut utiliser un sonar en plus du détecteur de mouvement et des jumelles afin de déterminer la localisation des ennemis. Quant aux palettes de mouvements, l’héros peut se relever, se mettre débout, ramper et nager. Mais le saut ne lui est pas encore permis. Pour ce qui en est de technique de combat, le joueur peut se servir du silencieux. Il peut aussi étouffer au sol l’ennemi ou trancher sa gorge. Il peut également utiliser son ennemi comme bouclier de protection en cas de poursuite de garde. Un point intéressant mérite d’être souligné dans ce jeu. Il s’agit de la barre de vie. Celle-ci monte au fil du jeu selon l’endurance du joueur et suivant le poids des objets qu’il a dans son sac au dos. Et pour sa survie, il aurait à traquer la proie sur son chemin (le rat, le crocodile etc.). Enfin, malgré le défaut des caméras, et l’étrangeté de l’IA, le jeu se démarque par la modélisation de ses boss et de ses personnages. On retient également sa mise en scène appréciable et ses environnements variés.

ps2-metal-gear-solid

Comments are closed.