Press "Enter" to skip to content

Resident Evil 7 Biohazard ce que je pense du jeu

Resident Evil 7 est un jeu appartenant à toute une série de titres tous aussi connus les uns que les autres. Si les précédents épisodes vous ont plu sans vous flanquer la frousse de votre vie, cette nouvelle version va vraiment exiger beaucoup plus de courage de votre part. Même moi, je n’arrive pas encore à vraiment me sentir bien rien qu’en en reparlant ici. Moi qui me suis tellement amusé avec le sixième épisode de la saga que je jugeais un pu plus proche du shooter que du survival horror, j’en ai eu pour mon compte avec Resident Evil 7. Dans ce nouvel opus, Capcom vous plonge carrément dans la peur profonde, celle qui vous fait sursauter la nuit même au bout d’un mois de jeu. Alors si vous pensez avoir les tripes pour affronter la peur de votre vie, Resident Evil 7 est fait pour vous.

Du survival horror pur et dur

Dès le commencement du jeu, vous conviendrez comme moi que l’époque du premier opus de Resident Evil est bien résolue. A cette époque, Capcom jouait sur des bases de plans fixes, de munitions inhabituels et de quelques monstres qui ne baissaient jamais les bras. A l’époque, Resident Evil faisait déjà peur aux amateurs. Mais aujourd’hui, c’est devenu encore pire avec un septième opus qui renoue avec ses origines tout en s’enrichissant de quelques nouveautés encore plus horrible.

Tout commence dans une maison en ruine située au cœur de la Louisiane. Mia éprouve un amour inconditionnel pour son époux Ethan (vous). Elle attend impatiemment que son travail dans la ville de Dulvey se termine pour pouvoir retrouver son cher mari. Mais à vrai dire, elle ne va jamais revenir et finira même par disparaître sans laisser de traces. Au bout de trois ans, Mia revient et force Ethan à démêler les raisons de sa disparition. C’est donc à l’entrée de la maison en ruines des Baker, l’endroit où son épouse a travaillé, que vous vous retrouverez. Là où l’aventure de la peur va commencer.

Une ambiance pénible dès l’introduction

C’est dans cette maison abandonnée à la seule lueur de votre torche que vous allez progresser. Tout autour, le décor sera exclusivement fait de cadavres d’animaux, de substances douteuses et autres pitreries qui vont tout simplement vous effrayer davantage. Il faut admettre que Resident Evil 7 a l’art de vous faire trembler jusqu’aux os non seulement avec un visuel très trompeur, mais également à travers des bruitages très effrayant. Vous ne manquerez sûrement pas de paniquer au passage à la vue subjective parce que vous n’aurez tout simplement aucune idée de qui se trouve outre votre champ de vision.

La culture de la cinématique de l’horreur au rendez-vous

Resident Evil 7 fait fort dans le genre avec à la fois un aspect jump scare assuré, mélangé à de nombreuses énigmes à résoudre et quelques ennemis à combattre. Et si ce schéma n’arrive pas à vous convaincre du niveau de qualité du jeu, vous n’avez qu’à l’essayer !

resident-evil-7-test

 

Comments are closed.