Press "Enter" to skip to content

Je test le jeu Wii U : Splatoon

Après le trop de réalisme du jeux the Last of Us (par la pour des informations en plus), j’avais besoin de quelque chose de plus léger. Ce jeu d’action multi joueur en ligne développé par Nintendo sur la plateforme Wii U est sorti en France le 29 mai 2015. Il peut être joué par 8 participants répartis en 2 équipes. L’objectif de jeu c’est de repeindre une arène de combat. Celui qui recouvre la plus grande surface dans l’arène gagne la victoire. Pour ce, on utilise évidemment des pots de peinture mais le sel du jeu, c’est qu’on peut également se transformer en calamars.

Présentation du jeu Wii U Splatoon

Dans le mode phare principal, la « Guerre du Territoire » accessible au lancement du jeu, il faut pulvériser les flaques d’encres pour qu’ils remplissent le maximum de surface. Cet univers est peuplé par des créatures mi-humains mi-céphalopode, les Inkling, Ces derniers quand ils se mutent en calamars peuvent parcourir à vive allure la peinture. Dans le mode solo, le joueur combat les Octariens, les ennemis des Inkling et vient à la rescousse de l’amiral Macalamar tout en libérant le Grand-Poisson charge. Il doit débloquer un à un les niveaux répartis avec un boss dans chaque niveau sur les îles flottantes d’Octovallée. Composé d’une trentaine de niveaux environ, on aurait également à récupérer les bulles rouges qui servent de monnaies pour l’achat des armes. Le participant au jeu dispose d’un choix parmi la vaste sélection d’armes de peinture : revolvers, lance-roquettes, rouleaux à peintures, seaux… Ces armes fonctionnent à la fois comme armes secondaires et peuvent aussi servir d’attaques une fois qu’on ait rempli les jauges en haut de l’écran. L’achat des armes et des équipements et l’accès à l’Octovallée se fait dans le coin Chromapolis. Ce divertissement propose également d’autres modes pour les professionnels tels que le mode Défense de zone, le mode en ligne etc.

splatoon-test

Test du jeu Splatoon

Le Wii U Gamepad aide le joueur à avoir une vue entière de la carte tout en lui assurant un déplacement rapide. La personnalisation des personnages permet l’amélioration de ses statistiques. En fait, le potentiel de Splatoon ne peut pas être réellement exploré qu’à plusieurs et en ligne. Même s’il y a le mode 2 joueurs en local dans lequel l’un des participants se sert d’une manette Pro et l’autre le Gamepad, le duel manque quand même de piquant. D’autant plus que l’arène du combat est construite pour accueillir 8 personnes. Par ailleurs, l’écran est utile pour suivre le déroulement de combats en temps réel, c’est-à-dire les surfaces repeintes et la situation des autres participants. La réserve de peinture n’est pas inépuisable. En se transformant en calamar pour devenir invisible dans la peinture et recharger son arme, on peut avancer plus vite. Splatoon a l’avantage d’offrir une ambiance de bonne humeur. En outre, le gyroscope est très réactif, offrant ainsi une expérience du jeu jubilatoire. Les maps sont bien travaillés et la possibilité de customiser les personnages font aussi le petit plus de ce jeu. On aime également l’aspect stimulant mais non pas épuisant de ce jeu. Par contre, ce n’est pas très fun d’entendre les musiques qui se répètent toujours. Aussi, l’obligation de jouer à 8 participants en ligne peut être son point faible.

Comments are closed.